Et si Leonardo Jardim était un génie ?

Léonardo_Jardim_Vivre_du_Foot

Critiqué pour son style de jeu ultra-défensif, moqué pour son français très moyen, snobé pour n’avoir jamais approché, ne serait-ce que de loin, une carrière de joueur professionnel, Leonardo Jardim dérange autant qu’il excelle du haut de son banc de touche.

Le bilan comptable de ses 5 dernières saisons est d’ailleurs éloquent, sur 223 matchs son ratio de point pris par rencontre avoisine les 1,9.

Plus jeune diplômé a décroché, à ses 24 ans, le certificat d’entraîneur Pro UEFA, Jardim a notamment la faculté à s’adapter rapidement aux caractéristiques de ses effectifs, contrairement à d’autres, tel Marcelo Bielsa qui font preuve de moins de souplesse. Ainsi cette saison, c’est la première fois qu’une de ses équipes inscrits aussi peu de buts, toutes compétitions confondues (NDLR : 1,39 en moyenne par match). Il faut dire qu’il a dû revoir sa philosophie de jeu après un été 2014 délicat sur le Rocher monégasque. En effet, exception faite d’Antoine Kombouaré avec le RC Lens, aucun autre entraîneur de Ligue 1 n’a dû enduré autant de déconvenues que lui durant le dernier mercato estival. La perte de joueurs clefs non remplacés et un début de championnat raté l’ont d’emblée mis dans le dur, avant qu’il ne redresse magnifiquement la barre.
évolution-classement-ASMonaco-VdF Il faut savoir que les 123 équipes françaises qualifiées en Coupe d’Europe depuis 1998-1999 (NDLR : en incluant la défunte Coupe Intertoto) ont perdu en moyenne trois places au classement la saison suivante. À ce rythme, Jardim pourra certainement d’ici la fin du championnat, se targuer d’avoir fait mentir ces tristes statistiques. D’autant plus que l’effectif monégasque n’est guère plus étoffé ni expérimenté que celui de l’année dernière. Néanmoins il aura disputé cette saison 11 matchs de plus ( NDLR : seuls Guingamp et Paris auront joué plus de match que Monaco ).
L’entraîneur portugais s’est principalement, cette année, appuyé sur un bloc défensif imperméable. Le classement de la meilleure défense représentée ci-dessous pourrait conserver le même ordre s’il s’agissait de classer les meilleurs gardiens de cette saison 2014-2015. L’AS Monaco possède sans nul doute la meilleure doublette de gardiens de but du championnat, en la présence de Danijel Subašić et de sa doublure, Maarten Stekelenburg. Leurs excellentes performances respectives nous amène d’ailleurs à penser que cette concurrence est gérée de la façon la plus émulatrice possible par le staff monégasque.

De Toulalan à Abdennour, en passant par Kurzawa, il faut avouer que le club de la Principauté dispose en outre de joueurs à vocation défensive de très haut rang. Il restait cependant à trouver l’équilibre et à faire appliquer cette discipline défensive à l’ensemble des joueurs sur le terrain. Ce qui était loin d’être gagné d’avance, étant notamment donné la jeunesse de l’effectif monégasque.

Néanmoins, contrairement aux autres effectifs très jeunes, comme ceux de l’OGC Nice, de l’Olympique Marseille, du RC Lens ou encore du FC Bordeaux, les hommes de Leonardo Jardim éprouvent beaucoup moins de problème avec le corps arbitral, ce qui peut faire office d’indicateur prouvant le bon management de Jardim et sa capacité à canaliser ses joueurs.

Si rare sont aujourd’hui les détracteurs du coach Jardim, le « Monaco-bashing » a lui toujours le vent en poupe. Christophe Dugarry, commentateur sur Canal +, qualifiait ainsi au soir de la 27 ème journée, que le style de jeu monégasque était « toujours d’un ennui mortel ». Il est certain qu’au vu de l’influence médiatique dont jouit l’ancien champion du monde français, ou encore celle dont bénéficie l’indéboulonnable Pierre Ménès, jamais avare de critiques envers le football pratiqué par l’AS Monaco, il ne sera guère facile pour Leonardo Jardim de se détacher de l’image du froid tacticien qu’on lui colle à la peau. D’ailleurs, il est assez surprenant que Monaco soit le seul club à ne compter qu’un match dans le Top 50 des affluences de Ligue 1 cette saison. Des clubs comme le FC Nantes (4) ou le FC Metz (3) on compte ainsi davantage.

Car quoiqu’on en dise, les hommes de Jardim possèdent actuellement la 5ème meilleure attaque du championnat. Place due avant tout, il est vrai, à leurs incroyables performances hors de leur base.

Monaco est, et de loin, la meilleure équipe du championnat à l’extérieur. Il faut dire que Jardim peut s’appuyer sur des joueurs offensifs, comme Martial ou Carrasco aimant prendre la profondeur et capable de mener des contres meurtriers. De plus, il est utile de rappeler que la notion de 12ème homme est quelque chose d’assez abstrait au Stade Louis II, qui se classe bon dernier des stades de Ligue 1 en termes d’affluence.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *