Revenir à son meilleur niveau après une blessure

Blessure_Vivre_du_Foot

Rupture des ligaments croisés antérieurs, double fracture du tibia péroné, pubalgie… Tel le F.C. Barcelone cette saison, la blessure n’épargne aucune carrière de footballeur. Et lorsqu’elle survient, elle marque souvent le tournant d’une carrière. Certains en sortent grandis, d’autres meurtris. Voici donc quelques conseils afin de t’aider à revenir encore plus fort !

0- Sois à l’écoute de ton corps et « comprends » ta blessure

Afin de pouvoir rebondir tu dois déjà intégrer ce qu’il vient de t’arriver. Sois curieux et renseigne toi, une chose est sûre, c’est qu’il y a bien pire et que rien n’est irréversible. Sais-tu par exemple que Djibril Cissé a subi 2 doubles fractures du tibia péroné en l’espace de 2 ans mais a tout de même réussi la performance d’inscrire une centaine de buts en matchs officiels après cela ? Qu’ Éric Abidal a surmonté un cancer du foie avant de refouler les pelouses de la Liga et de la Ligue 1 ? Que Fabien Lemoine a retrouvé la Ligue 1 quatre mois seulement après l’ablation de son rein droit ? Ne te laisse donc pas aller, surveille ton alimentation et conserve une bonne hygiène de vie.

1- Reste près de ton équipe et de tes équipiers

Tu fais toujours partie de l’équipe ! Essaie de te rendre aux matchs à domicile de ton club, force toi à rester en contact avec tes équipiers et tes coachs. Bien sûr, ton remplaçant brillera sûrement pendant on absence, mais tant mieux ! Quand tu seras de retour tu seras tiré vers le haut.

2- Multiplie les avis médicaux :

Bien que les clubs soient souvent réfractaires à laisser leurs joueurs consulter d’autres « docs », je ne vois aucun inconvénient à écouter différents sons de cloches, bien au contraire. Si de plus tu connais un bon ostéopathe, n’hésites pas à aller le consulter.

3- Ne confonds pas vitesse et précipitation

Reste à l’écoute du staff médical. Reprends petit à petit en gérant, ou en respectant, rigoureusement ta phase de réathlétisation. Tes muscles anciennement immobilisés doivent se renforcer progressivement sans que tu ne compenses ton déficit musculaire avec une autre partie de ton corps.

Trame_à_respecter_après_une_blessure_Vivre_du_Foot

Voici les 6 grandes phases à respecter après une grave blessure

4- Attends-toi à ne pas retoucher le ballon directement

Tu peux, d’ores-et-déjà, enregistrer le fait qu’il va te falloir plusieurs semaines de convalescence avant de pouvoir, à nouveau, participer à des jeux avec ballon. Désolé de jouer le rabat-joie. Mais sache, qu’à l’inverse de la préparation physique d’avant saison, il y a de grandes chances que tu sois ici très heureux de multiplier ces exercices athlétiques et de revoir ton corps retrouver ses sensations.

5- Chasse toutes les appréhensions de ta tête :

Si le staff médical t’affirme que tu peux reprendre, c’est que tu peux. Évite de trop réfléchir et essaie de reprendre le plus naturellement tes marques.

 

Arrêts de jeu :

Le 8 février 2014, après moult hésitations, Jean-Marc Furlan coach de l’ESTAC décide de titulariser son milieu de terrain défensif, Xavier Thiago, pour la rencontre du soir face au R.C. Lens. Le brésilien de 30 ans vient, il est vrai, d’être papa et n’a que très peu dormi depuis l’élimination de Troyes en demi-finale de Coupe de la Ligue face à Lyon, 3 jours auparavant. Malheureusement Thiago se blessera ce soir là, seul, sur un mauvais appui à la sortie d’un duel, et sortira sur civière à l’heure de jeu. Le verdict est alors sans appel : rupture des ligaments croisés externes du genou droit.

5 mois plus tard le joueur débute sa phase de réathlétisation dont l’Estac nous offre ci-dessous un aperçu :

Au vu du contenu de son entrainement « terrain » on peut constater que Thiago est à ce moment là, à l’étape 4 de son programme de réathlétisation. Mohammed Boulacheb, chargé de la réathlétisation à l’ESTAC, le challenge en effet sur de « l’endurance puissance » avec 15 minutes à 95% de sa VO2 max. Puis le préparateur physique, Thomas Joubert met à l’épreuve ses appuis avec un échange de passe courte d’une intensité assez soutenue, des exercices de coordinations ou encore des bondissements arrières latéraux avec blocage, pour proprioception (NDLR : l’utilisation des bras est alors primordiale).

Enfin, dans la seconde partie, Xavier Thiago se retrouve en piscine, ce qui permet d’accélérer le renforcement musculaire de ses jambes du fait de la résistance de l’eau, tout en amortissant au maximum le poids de son effort.

Il est impératif de toujours privilégier la progressivité et la qualité, plutôt que la quantité, sur le début de la réathlétisation et de bannir toute prise de risque.

La vidéo met, par ailleurs, en valeur l’implication et le sérieux du brésilien, vous ne serez dès lors pas surpris d’apprendre qu’il a fini par revenir à son meilleur niveau. Et preuve que cette épreuve l’a rendu plus fort dans sa tête, il a inscrit le 2 mai dernier un but capital dans la course au titre de champion de Ligue 2. Un but marqué… de la tête évidement.

À lire aussi :

3 commentaires

  • mr pie guy Onana

    Je suis ravi de lire votre expose,ca me reconforte pour mon fils qui vient de subir une fracture du tibia, avec tous ces cas cites j ai espoir qu il revienne un jour et jouer au foot comme il l aime bien .
    cordialement

    • Vivre du Foot

      Bonjour Monsieur,

      En effet, cela lui fait déjà un point commun avec l’ensemble des footballeurs. Il a connu la blessure ;-).

      Bon rétablissement à lui !

  • Moi jai eu rupture de ligament croisé et le 3/4 de mon ménisque a été enlevé penses tu que je pourrais revenir au terrain ?:(:(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *